14/01/2019

Les prochains hot spots 2019 de la restauration

news-main-les-prochains-hot-spots-2019-de-la-restauration.1547227546.jpg Crédit photo : Adam Handling Chelsea, Belmond Cadogan

Le programme des nouvelles ouvertures se fait déjà très chargé en ce début d’année. Des chefs multi-récompensés qui  poursuivent leur ascension ou continuent d’assoir leur renommée aux belles découvertes, voici une idée de ce que nous réserve ce premier semestre…

Hudson Yards, New York (mars 2019)

Au sein de cet immense ensemble au cœur de Hell’s Kitchen, Thomas Keller a choisi d’ouvrir son nouveau restaurant hommage à une époque "Mad Men" où la cuisine continentale était célébrée comme un must. Sa compagne Laura Cunningham sera en charge de la décoration de l’établissement.

Tout un ensemble d'offres restauration les plus excitantes les unes que les autres y est annoncé dont le Momofuku de David Chang et, cerise sur le gâteau, les maîtres espagnols de la cuisine moléculaire. Sous la houlette de José Andrés, Ferran Adriá et Albert Adriá, le Mercado Little Spain ouvrira sur plus de 3000 m2 un temple dédié à la cuisine espagnole.

© Laura Ponts, Mercado Little Spain

Florie’s, Palm Beach, Floride (janvier 2019)

Le Florie’s, en partenariat avec le Four Seasons Resort Palm Beach, sera le premier restaurant du chef Mauro Colagreco du Mirazur (récemment nommé 3e meilleur restaurant aux World’s 50 Best Restaurants) ouvert aux Etas-Unis. Au programme : saveurs méditerranéennes et cuisine au feu de bois, inspirations chéries du chef doublement étoilé, toujours basées sur des produits locaux. Dans la carte, on pourra découvrir ainsi quelques mets prometteurs : aubergine, mozzarella et crème de Parmesan ; consommé froid de pastèque, bonite grillée et huile au chorizo ; hamachi aux agrumes et lait de macadamia...

© Jessica Bordner

La Dame de Pic, Singapoure

Au sein du nouvellement restauré Raffles Singapour, l'épopée Anne-Sophie Pic débutera un nouveau chapitre. La cheffe étoilée mariera son univers culinaire aux produits locaux.  La carte des boissons comportera notamment des sakés, thés, dashis, bouillons et consommés. La carte des vins sera, elle internationale, avec une large sélection de terroirs français.

Deux autres grands chefs investiront le mythique établissement : Alain Ducasse et Jereme Leung.

© La Dame de Pic

Alchemist, Copenhague

Rasmus Munk rouvre son restaurant expérimental dans un ancien entrepôt précédemment occupé par le Danish Royal Theater. Les convives ne manqueront pas d’être surpris par les nouvelles idées du chef inventeur de la « cuisine holistique » qui entend créer des expériences multi-sensorielles au sein d’installations artistiques dont les deux premiers thèmes devraient être : New-York et LGBTQ.

© andershusa.com

Adam Handling Chelsea, Belmond Cadogan, Londres (janvier 2019)

Le jeune chef Adam Handling, déjà titulaire de nombreux prix outre-Manche, deviendra le chef exécutif du renouveau du Cadogan. Désormais responsable de l’ensemble de la carte du célèbre établissement (room service, petit-déjeuner, afternoon tea et restaurant éponyme), Adam Handling a déjà annoncé qu’il souhaitait « puiser dans l’héritage du bâtiment pour le réinterpréter à sa façon ».

© Adam Handling

Xier, Londres (février 2019)

Le premier projet solo du chef d’origine italienne Carlo Scotto, passé chez Angela Hartnett, est sur le point d’ouvrir dans le très bouillonnant quartier de Marylebone. Précédemment chef du Dabbo à Mayfair, son établissement se composera de deux resturants distincts : un restaurant décontracté (XR) et un restaurant gastronomique (Xier) avec menu dégustation. Le jeune chef y travaillera en collaboration avec la ferme biologique The Rhug Estatet.

Voir aussi

© Xier

Darby's, Londres (mars 2019)

Le chef, également membre du jury de MasterChef, Robin Gill (The Dairy, Sorella) ouvrira ce printemps un restaurant sur le toit  de l'Embassy Gardens à proximité de sa piscine suspendue. Résidents du complexe et visiteurs pourront y découvrir une cuisine d’influence résolument irlandaise. Le site comportera également sa propre brasserie.

© Sorella

The Woodsman, Stratford-Upon-Avon (avril 2019)

 « Du champ à l’assiette », annonce Mike Robinson, chef et co-propriétaire du restaurant étoilé Harwood Arms à  Fulham, ambitionne d’ouvrir un établissement dédié à la gastronomie durable : saisonnalité et circuits-courts. Chevreuil, sanglier, bœuf, agneau des Hébrides seront accompagnés des légumes et herbes du jardin et dévoilés au sein d’une ambiance tout aussi authentique mariant rusticité et confort.  

Voir aussi

© The Woodsman

Brasserie Lutetia, Paris (janvier 2019)

Le chef triplement étoilé Gérald Passedat investira fin janvier le nouveau décor créé par Jean-Michel Wilmotte. Le volet gastronomique de la brasserie du légendaire hôtel Art nouveau se veut totalement réinterprétée par le chef : « S'il est fort à parier que les créations de Gérald Passedat reflèteront son goût pour l'épure et pour une cuisine de l'essentiel, instinctive et subtile, sa carte, elle, reflètera la philosophie du lieu. » annonçait le communiqué du groupe The Set Hotels propriétaire de l'hôtel.

© Lutetia

La Halle aux Grains, Paris (printemps 2019)

Le collectionneur d'art contemporain François Pinault a chargé le chef triplement étoilé Michel Bras d’imaginer la carte du futur établissement qui se situera au dernier étage de la Bourse de Commerce, désormais lieu d’exposition de l’impressionnante collection du milliardaire. Le restaurant devrait bénéficier d’une vue tout à fait spectaculaire sur l’intérieur du bâtiment revisité par l'architecte Tadao Ando et l'église Saint-Eustache, la Canopée des Halles et la tour Saint-Jacques.

D. R.

Piero TT, Paris (janvier 2019)

Pierre Gagnaire transpose son concept créé aux Airelles de Courchevel à Paris (rue du Bac, Paris 7e) en collaboration avec le chef italien Riccardo Valore. Ce nouvel établissement du chef multi-étoilé annonce une  « carte colorée [...] et gaie aux couleurs de l'Italie » et sera tenu par deux chefs toscans selon le Figaro. On peut déjà imaginer que ce concept, qui a fait le bonheur des Savoyards, essaimera bientôt ailleurs.

© Pierre Gagnaire

RAN, Paris (janvier 2019)

Installé dans le quartier du Faubourg Saint-Honoré, l'établissement investira l’ancien restaurant Le 1728 dans un hôtel particulier où La Fayette accueillit toute la haute société du 18e siècle. Construit autour du film légendaire de Kurosawa, il risque de devenir rapidement une adresse très tendance.  Créé à l’initiative du Moma Group associé à Blackcode, le chef Shuhei Yamashita (Kinugawa Vendôme) y proposera une carte tournée vers une cuisine japonaise contemporaine mâtinée de tradition française. La décoration signée Tristan Auer (Les Bains Paris, Le Crillon, brasserie Astair) mariera élégamment boiseries et moulures des salons 18e et mobilier contemporain raffiné.

© RAN