Vendôm la red exclusiva del lujo

05/06/2019

INTERVIEW : Pierre-Louis Renou, Area General Manager de l’Hôtel Barrière Le Majestic Cannes

news-main-interview-pierre-louis-renou-directeur-general-de-lhotel-majestic-barriere.1559643763.jpeg

Se dressant en front de mer tel un paquebot immaculé, l’Hôtel Barrière Le Majestic Cannes (Leading Hotels of the World) crée l’histoire de la croisette depuis les tout débuts du festival cannois. Le puissant bâtiment Art déco fut remanié au gré des époques mais c’est une plongée festive dans les années folles que propose éternellement son majestueux hall d’entrée. Les suites se mettent au rythme effréné des affaires et de la foule bigarrée du 7e art mais aussi, hors saison, aux voyageurs, aux familles en quête d’un cadre historique et d’un service sans égal. Pierre-Louis Renou, son directeur général, a bien voulu, pour Vendôm, lever le voile de cette renommée et parler de l’envers du décor d’une profession exigeante mais ô combien gratifiante et porteuse d’émerveillement.

Vendom.jobs - Quel chemin vous a-t-il amené – attiré – dans le secteur de l’hôtellerie et, plus particulièrement, de l’hôtellerie de luxe ? 

Pierre-Louis Renou - Mes grands-parents étaient pâtissiers à La Baule et mes parents à Rueil-Malmaison, j’ai donc très vite côtoyé le raffinement, la gastronomie, l’accueil et la convivialité du commerce de proximité. C’est donc naturellement que je me suis dirigé vers les métiers de l’hospitalité, et c’est l’hôtellerie de luxe qui m’a le plus attiré.

V.J.- Qu’avez-vous appris de vos diverses expériences à l’international ?

P.-L. R. - La curiosité, les rencontres, les diversités culturelles, le plaisir de « représenter La France » sont les principales satisfactions que j’ai retirées de mes expériences en Suisse, à Londres et, principalement, aux Etats-Unis.  Les différentes perspectives des situations, les challenges du multiculturalisme m’ont ouvert l’esprit et m’ont permis de voir ma vie professionnelle - et personnelle – différemment, avec plus de relativité. Les joies de mon expérience aux Etats-Unis, à Los Angeles et à Washington DC, m’ont marqué, tout comme elles ont marqué mon épouse et nos enfants. L’accueil et l’intégration qui nous ont été réservés nous ont profondément touchés.

Suite Majestic

V.J.- Quelles sont, pour vous, les clefs du leadership ?

P.-L. R. - Le respect est la première qualité du leader. Le respect des autres, du patrimoine, de l’environnement, des cultures. Puis, il faut savoir écouter, voir, analyser, poser les bonnes questions pour que les choses avancent naturellement et dans le bon sens. Le challenge du leader est d’avoir la meilleure qualification des situations pour saisir les bonnes opportunités et laisser parler son intuition, son inspiration, sa curiosité. L’humilité est un attribut également indispensable car sans son équipe on n’est pas grand-chose et les choses peuvent tourner très vite…

V.J.- Un conseil pour les jeunes générations attirées par ce secteur ? 

P.-L. R. - Tout d’abord les remercier pour l’intérêt qu’ils portent à notre profession et leur dire qu’ils ont fait le bon choix. Le développement du tourisme est parallèle au développement de l’industrie hôtelière et donc aux perspectives de carrière.

S’ils font preuve de bon sens, d’envie, d’un peu « d’huile de coude », ce sont des vies professionnelles palpitantes qui leur seront vite présentées. Nos métiers sont variés, riches et plein d’avenir.

V.J.- Comment définiriez-vous « l’ADN », « l’esprit », du Majestic ?

P.-L. R. - La particularité du Majestic – et ce qui le rend unique – est qu’il a accompagné la naissance et le développement de la Côte-d’Azur ainsi que celle, on le sait moins, du cinéma. Mais sa spécificité première dans le monde de l’hôtellerie de luxe est qu’il appartient, depuis l’origine, à la même famille qui, loin de le figer dans le souvenir, a la volonté permanente de l’agrandir, le moderniser, l’équiper de toutes les technologies de pointe, de le maintenir à un très haut niveau de service. Le management du palace doit tenir compte de ces éléments qui donnent une responsabilité supplémentaire : ne pas dénaturer, trahir, l’esprit du lieu. Faire du Majestic un palace à la pointe de la modernité sans rien perdre du souffle de son histoire est un défi quotidien.

V.J.- Destination iconique, à l’aura internationale, comment fait-on perdurer cette image dans le temps au sein d’un secteur si compétitif ? 

P.-L. R. - Nous sommes très soucieux de renforcer l’attractivité de nos établissements et de satisfaire une clientèle toujours en quête de nouveautés, de plaisirs inédits et d’expériences globales et sur mesure. C’est pour cela que nous nous efforçons de nous renouveler sans cesse, tant dans le fond que dans la forme. Les Hôtels Barrière Cannes font par exemple l’objet de rénovations constantes qui s'inscrivent dans le cadre d’une stratégie globale d’investissements sur le long terme.

En fonction des saisons ou des tendances, nous avons également instauré de nombreux concepts éphémères dans nos hôtels. A l’été 2018, nos hôtes ont pu découvrir « Le Boudoir », un summer pop-up pour déguster des tapas et cocktails maison dans une ambiance tamisée. A l’écoute des attentes de nos clients et intéressés par leurs habitudes et leurs goûts, nous proposons une offre artistique variée et sans cesse renouvelée. En août 2018, l’icône de la chanson arabe, Wael Kfoury, avait donné́ rendez-vous à ses fans sur la Plage du Majestic pour un show grandiose, et l’une des soirées les plus envoutantes de l’été !

Suite Mélodie

D’une saison à l’autre, d’une année à l’autre, nos hôtels évoluent, nos offres s’étoffent et nos hôtes sont assurés de vivre une expérience différente et toujours passionnante.

Nous apportons également une attention toute particulière à nos plus jeunes clients auxquels nous proposons des services sur-mesure dont le « Studio by Petit Vip », un concept d’animation centrée sur le monde du cinéma pour les 4-12 ans, encadrée par des ambassadeurs. Et depuis ce printemps, nous avons imaginé en exclusivité mondiale, un escape game digital sur le thème de la magie qui emmène les enfants de 6 à 12 ans découvrir l’Hôtel de façon ludique à travers plusieurs épreuves et énigmes à résoudre. 

V.J.- Cannes est une destination internationalement recherchée, comment le profil de sa clientèle évolue-t-il au fil de l’année ? Plus généralement, percevez-vous des changements dans ces attentes depuis votre prise de position et, plus largement encore, depuis vos débuts dans ce secteur ? 

P.-L. R. - Cannes est l’une des destinations les plus attractives au monde. Le Festival, les congrès très haut de gamme, des capacités de séminaire importantes, et des évènements spéciaux uniques côtoient un tourisme de loisirs individuel très varié. Nous avons des clients des marchés de proximité et de marché très exotiques… Nous vendons des suites que les hôtels du monde entier nous envient. L’élasticité de notre distribution et donc de notre management est mis à l’épreuve tous les jours et nous avons la chance d’avoir la concurrence des plus grands groupes internationaux, IHG, Marriott, Hyatt, Accor, Radisson mais aussi AirBnB … Garder sa domination sur un tel marché est très motivant et très palpitant.

Spa Diane Barrière

V.J.- Une destination qui vous a particulièrement et personnellement marqué ? 

P.-L. R. - Ma vie professionnelle m’a beaucoup gâtée jusqu’à présent, Michel Guérard, le Crillon, le Martinez puis Hilton à Paris et à Londres et Sofitel à Londres, Los Angeles, San Francisco et Washington DC avant le privilège de prendre la direction du Majestic et du Gray d’Albion à Cannes... Alors, il m’est difficile de vous donner une préférence… Mais je vous citerai mon épouse qui m’a dit par trois fois la même phrase à trois époques différentes : une fois à Los Angeles, une fois à Washington DC et plus récemment à Cannes : « On n’a jamais été aussi heureux qu’ici mon Chéri ! » Il faut donc savoir apprécier ce que les villes ont à vous offrir et avoir la curiosité de les laisser vous séduire, ne pas comparer, classer, critiquer ni se refermer sinon, nul besoin de partir, ça ne marchera pas !

V.J.- Quel est votre luxe personnel ? 

P.-L. R. - Le luxe, selon moi, c’est la liberté.

 

Hôtel Barrière Le Majestic Cannes

10 Boulevard de la Croisette

06407 Cannes - FRANCE

0033 4 92 98 77 00

https://www.hotelsbarriere.com/fr/cannes/le-majestic.html

 

Lire aussi notre article, ici

 

(Crédit photo : Hôtel Barrière Le Majestic Cannes)